Chronique n°197 : Phobos 4, de Victor Dixen.

phobos,-tome-4---horizons-988223-264-432

Collection R. 656 pages.

Résumé : 

Lancement des chaînes des pionniers dans
3 secondes…
2 secondes…
1 seconde… 

Ils peinent à reprendre leurs marques. 
Ils sont les derniers survivants du programme Genesis. Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
Elle peine à reprendre son souffle. 
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ? 
Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer. 

Ce qu’en pense Emy ? 

Vous pouvez retrouver mes chroniques sur les tomes précédents ici : Phobos 1 , Phobos 2 & Phobos 3.

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé nos pionniers de Mars. Dans ce dernier tome, on découvre leur retour à la vie « normale » sur la planète terre. Mais pas seulement, on découvre aussi, leur projet, leur ambition, leur volonté de faire quelque chose qui leur tient à cœur.

Encore une fois, rien ne se déroule comme prévu. Des rebondissements tout autant surprenants les uns que les autres nous font vivre une histoire pleine d’action, stressante et vivante !

J’ai beaucoup apprécié le fait d’avoir un point de vue sur l’ensemble des pionniers. On ne peut qu’admirer leur unité, ils sont devenus une famille, ils sont soudés, se soutiennent les uns et les autres. Ils ne se laissent jamais tomber.

Bien que j’ai énormément aimé cette lecture, je dois avouer que par moment j’avais envie de passer des pages. J’avais l’impression de ne pas avancer dans le livre, notamment au début. J’ai bien cru que j’allais décrocher. C’est au milieu de ma lecture que cette sensation est enfin partie et quand la fin est arrivée j’étais triste que ce soit déjà terminée.

Si je devais résumé cette série en un seul mot, je dirais : époustouflant, car même si j’ai eu l’impression d’être en apnée à certains moments, cette série dégage une bouffé d’air frais. Il y a quelque chose autant dans l’univers de Phobos, dans les personnages ou le style de l’auteur qui nous transporte, et nous emmène toujours plus loin dans ce voyage. Et à la fin, on a juste envie de dire merci à l’auteur, de nous avoir fait vivre cette immense et surprenante aventure, de nous avoir fait découvrir un univers mystérieux et fascinant, mais surtout de nous avoir faire rencontrer ces personnages.

Ce quatrième tome clos une histoire qui comme le dis l’auteur, bien qu’elle se termine ne fait que commencer. Je ne regrette absolument pas d’avoir craqué et acheté le tome 1 à la librairie. J’étais loin de me douter que je ferais un si beau voyage en compagnie de personnages extraordinaires, adorables et incroyables. Les pionniers vont beaucoup me manquer.

Citations :

« Je comprends qu’on doit tous mourir un jour. Je comprends que notre plus grande liberté, c’est décrire nous-mêmes les dernières phrases. C’est l’une des plus belles leçons que Marcus m’a apprises. »

« Mars nous a pris des choses que la Terre ne pourra nous rendre, malgré toutes les promesses des médecins, malgré toutes les paillettes des chaînes personnelles. Elle a pris les yeux d’Eden. Elle a pris mes forces. Et surtout, elle a pris nos hommes. Aucun chirurgien ne pourra réparer nos cœurs brisés. Aucun médecin ne pourra ressusciter Kenji, Alexeï et Marcus. »

Ma note : 

4,75/5

Où le trouver : 

Amazon

Fnac

6 réflexions sur “Chronique n°197 : Phobos 4, de Victor Dixen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s