Chronique n° 254 : Little Beach Girl, Audrey Woodhill.

little-beach-girl-1073956-264-432

Black Ink Editions, 253 pages / Date de sortie : 8 juin 2018.

Résumé :

Deux ans…
Deux putains d’années que je végète dans ce trou paumé au Costa Rica…
Deux années que moi, Alex Scorrano, l’un des chef de clan les plus craints et respectés du milieu, je joue au gentil patron de bar de plage…
Autant dire une éternité.
Mais les affaires reprennent. Enfin. Avec ce nouveau trafic international que je m’apprête à mettre en place ici, j’entre à nouveau dans le circuit. Et cette fois rien ni personne ne me déviera de mon objectif. Personne sauf peut-être elle…
Charlie.
Elle, l’ange blond aux yeux couleur océan.
Elle, ma little beach girl.
Fuis lolibeach, fuis avant qu’il ne soit trop tard. Mon coeur est mort depuis longtemps et mon monde bien trop dangereux pour toi…

Ce que pense Ludivine :

Alex est un homme qui gère un bar sur une plage du Costa Rica en attendant que sa nouvelle affaire se mette en place. Alors que tout allait enfin fonctionner, Charlie entre dans sa vie, une jeune femme au caractère bien trempé.

J’ai aimé découvrir cette histoire dure dans ses événements, aux péripéties conséquentes, mais tout en étant belle et romantique.
C’est la première fois que je lis une histoire uniquement sous le point de vue masculin, et c’est une très belle découverte. J’ai aimé rencontrer Alex, un homme au sang chaud, un alpha pur, un dur à cuire qui sait ce qu’il veut et qui obtient toujours ce qu’il souhaite. Mais j’ai aimé le voir devenir un autre homme aux côtés de Charlie. En effet, c’est une jeune femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, et qui elle aussi obtient toujours ce qu’elle veut. Elle lui tiendra tête jusqu’au bout. On peut dire qu’elle est son reflet, mais sa douceur, sa joie de vivre le refera vivre.

L’écriture simple et fluide de l’auteure nous fait entrer dans la tête et dans la vie d’un personnage compliqué au tempérament de feu, ce qui fait qu’on s’attache à lui. On vit sa vie avec suspense, passion et émotions.

Ma note :

5/5

« Parce que c’est toi. Parce que c’est moi. Parce que c’est nous. Et parce que du reste on s’en fout. »

Où l’acheter :

Amazon.

Fnac.

Une réflexion sur “Chronique n° 254 : Little Beach Girl, Audrey Woodhill.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s