Chronique n°394 : La cité du ciel – Tome 1, Amy Ewing.

Collection R. 450 pages.

Date de sortie : 14 février 2019.

Résumé :

 » Dans trois jours, Sera Lighthaven procédera au plus grand acte de foi qu’une Céruléenne puisse accomplir, annonça la grande prêtresse. Elle plongera du promontoire situé dans les jardins Nocturnes et répandra son sang pour rompre le cordon. Elle sera honorée et chérie par nous toutes tandis que nous voyagerons vers notre nouvelle destination. « 
Sera se sentait comme engourdie. Son cerveau refusait de faire le lien avec ce qu’elle venait d’entendre, comme si la grande prêtresse parlait de quelqu’un d’autre.
Nous sommes les Céruléennes, notre sang est magique. 
Ces mots prirent un sens nouveau et absolument terrifiant à ses oreilles. Son sang allait causer sa mort…
Avec ce premier volet d’un diptyque, Amy Ewing nous offre un univers fabuleux peuplé de créatures enchanteresses.

Ce qu’en pense Emy ?

L’auteur nous emmène dans un voyage vers un univers où tout est bien ficelé. On découvre des mondes et des personnages au fil des pages qui nous charment un peu plus. Plus on avance dans la lecture et plus on en découvre et on en apprend sur l’univers que l’auteur a créé. Un univers où les secrets attire notre attention.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Sera. Elle n’a pas froid aux yeux. Ce qui m’a fait tout de suite accrocher avec son personnage c’est la personnalité qu’elle dégage. Elle a une personnalité plutôt intéressante et combative. Sera reste une personne combative même quand elle se retrouve dans un zone dont elle ne connaît rien. Mais ce n’est pas ça qui va lui faire peur ou autre, au contraire. C’est un personnage vraiment bien.

La lecture devient addictive quand Sera entre en collision avec le monde des humains. Notre curiosité s’éveille encore à cet instant. On va découvrir des personnages qui ont chacun leur personnalité bien à eux. Ce sont aussi des personnages qui ont chacun leur ambition, leur histoire. On va les voir évoluer au fur et à mesure de notre lecture. Il y en a certains que j’ai trouvé un peu inintéressants et d’autres qui ont un petit quelque chose de bien.

Honnêtement, j’ai bien aimé l’univers de cette histoire.Tous les détails qui nous sont révélés. Chaque élément apporte quelque chose à cet univers. Les créatures que sont les Céruléennes sont des créatures que j’ai aimé aussi. Elles et l’univers dont elles font partis sont bien construits. Tout ce qui gravite autour de cet imaginaire m’a beaucoup plu.

J’ai aimé voyager entre le monde des Céruléennes et celui des humains, mais c’est dommage que je n’ai pas eu de coup de cœur pour ce livre. Le petit point qui m’a un peu déçu c’est que j’ai trouvé que ça manquait d’approfondissement pendant certains moments. Notamment quand l’auteur aborde des sujets importants, ce qui rend l’histoire d’autant plus intéressante, mais qui ne sont pas assez développés.

L’auteur nous fait surfer entre ces deux mondes d’une façon tout à fait légère. J’ai cru à un moment que j’allais me perdre dans cet univers mais ça n’a pas été le cas. Je sais que souvent dans certains livres quand il y a deux univers j’ai tendance à me perdre à un moment donné, mais j’ai été surprise que ça n’a pas été le cas là.

J’ai hâte de lire la suite !

Citation : « – Tu nous sauverais, Sera Lighthaven. Ton sang permettra à notre Cité de demeurer forte, animée et vivante, conclut la grande prêtresse d’un ton à glacer le sang. »

Ma note :

4,25/5

Où le trouver :

Amazon

Fnac

8 réflexions sur “Chronique n°394 : La cité du ciel – Tome 1, Amy Ewing.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s