Chronique n°399 : We are young, Cat Clarke.

Collection R. 360 pages.

Date de sortie : 17 janvier 2019.

Résumé :

Ça commence par un mariage. Et un accident de voiture.
 » Percutant, déchirant et plein d’espoir, 
We Are Young est un roman à ne manquer sous aucun prétexte  » Sarah Crossan, auteur best-seller.

Le soir même où la mère d’Evan épouse  » Breakfast Tim « , présentateur vedette de la radio locale, le tout nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé. Il est l’unique rescapé d’un terrible accident de voiture. 
Une tempête médiatique se déchaîne alors et tous les doigts accusateurs sont pointés sur Lewis, jeune toxico solitaire. Tout le monde semble penser que l’accident est lié à une affaire de drogue, mais Evan n’y croit pas une seconde. Aidée par son père journaliste, Harry, elle se met en tête de découvrir ce qui s’est véritablement passé le soir de l’accident. 
À mesure qu’Evan creuse dans la vie des trois adolescents morts dans le crash, elle va lever le voile sur des vérités dérangeantes et sur un secret qui menace d’anéantir sa famille… ainsi que l’ensemble de la communauté. 
À la fois fascinant et cru, déchirant et plein d’espoir, le nouveau Cat Clarke vous hantera longtemps après que vous l’avez refermé…

Ce qu’en pense Emy :

J’ai souvent entendu parler des romans de Cat Clarke, mais jusqu’à maintenant je ne m’étais jamais lancée dans un de ses livres. C’est chose faite, avec We are young.

J’ai découvert un roman qui traite de sujets plutôt tabous dans notre société et dont l’on ne parle pas assez malheureusement, comme la dépression. Cette lecture ne s’avère pas seulement une histoire poignante, touchante ou bouleversante, elle possède aussi un côté psychologique que j’ai beaucoup apprécié.

Au travers de cette lecture, on va vivre au rythme de révélations qui vont réussir à nous surprendre, et vivre au rythme d’une intrigue intéressante. J’ai passé un très bon moment avec cette lecture. C’est une lecture qui a su me toucher et me bouleverser. De plus, les messages qu’elle transmet sont des éléments importants. La dépression et la solitude chez les jeunes ou chez toutes autres personnes ne sont pas à prendre à la légère, loin de là ! J’ai aimé le fait qu’il y ai des numéros dans le livre pour aider les personnes qui souffrent. C’est quelque chose qui me tient à cœur.

Le détail qui m’a un peu laissé sur ma faim, c’est que j’ai trouvé que par instant ça manquait un peu de profondeur. J’aurai aimé que les choses aient un peu plus de profondeur, je pense que ça aurait donné un aspect encore plus intense à l’histoire.

Ce livre se lit très facile et très vite. Bien que l’on puisse par moment prévoir certains éléments, ça n’enlève rien au côté bouleversant de cette histoire. Voire déchirant. Le roman titille notre curiosité et nous expose une vérité qui ne laisse pas indifférent.

Je ne peux que vous conseiller ce roman qui se révélera poignant et qui saura vous toucher. La découverte de la plume de cette auteure me donne envie de découvrir ses autres livres !

Citation : « Parce que nous avons tous une voix et que l’espoir existe vraiment. »

Ma note :

4,5/5

Où le trouver :

Amazon

Fnac

Une réflexion sur “Chronique n°399 : We are young, Cat Clarke.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s