Chronique n°402 : S.W.A.T, tome 1 : Dualité, Manon Donaldson.

Black Ink, 363 pages / Date de sortie : 15 mars 2019.

Résumé : 

Le bonheur est un but utopique qu’Alyssa a passé sa vie à essayer d’atteindre.

Malgré tous ses efforts, le destin s’acharne et la place au cœur du danger, mettant sur sa route le ténébreux Hardy, agent du S.W.A.T.

Un passé mystérieux, une rencontre électrisante, une organisation mortellement dangereuse, le tout multiplié par des décisions hasardeuses changeront la donne.

Et s’il y avait un véritable fossé entre ce qu’elle veut et ce dont elle a besoin ?

Et si cet agent du SWAT, agressif, colérique et glacial, aux antipodes du mec de ses rêves, mais tellement protecteur lui faisait entrevoir un tout autre avenir ?

Quand deux êtres que tout oppose luttent contre les même ténèbres, est-il possible qu’ils trouvent l’un auprès de l’autre le chemin de la rédemption ?

Ce que pense Ludivine.

J’avais adoré la saga Steel Brothers de l’auteure : Chronique Steel Brothers, tome 1 / Chronique Steel Brothers, tome 2, il était donc impossible pour moi de ne pas lire ce nouveau livre, de plus après la série SWAT sur TF1 j’étais un peu en manque, alors ce livre tombait en pique haha.

Nous sommes direct plongée dans l’histoire au moment où Alyssa se fait prendre en otage, l’unité d’agents du SWAT gérée par Hardy est déjà sur les lieux, c’est donc son unité qui s’occupe d’extraire la jeune femme. Hardy est une tête brulée, et quand il se met en tête de faire quelque chose, il ne pense qu’à ça. Il se met en tête de protéger Alyssa et il le fera jusqu’au bout car cette dernière est maintenant en danger.

J’ai plus qu’adoré me plonger dans cette histoire avec ces personnages aussi puissants, aussi têtus, et aussi attachiants. Alyssa est une jeune femme qui a énormément eu son lot de complications, elle savait déjà qu’en revenant dans cette ville, elle allait en subir encore plus. C’est une jeune femme qui malgré son anxiété, garde une force remarquable et elle se sent en sécurité avec Hardy. Elle est déterminée à le débrider mais l‘homme mystérieux est tenace. En effet, Hardy est un personnage difficile à cerner, il souffle le chaud et le froid, il est colérique, agressif, tête brulée, possessif et extrêmement arrogant. Mais une fois qu’il se sent en confiance et à l’aise, il peut se montrer attentionné et charmeur. Je l’ai dis, vous allez vous tirer les cheveux avec lui haha.

J’ai vu énormément d’avis sur ce livre, positifs comme négatifs, ce n’est pas une surprise que le mien soit positif. J’ai adoré ce que tout le monde n’a pas aimé : les secrets, les secrets et les secrets. En effet, en lisant ce livre on ne se repose pas sur ses lauriers, il y a toujours une zone d’ombre qui nous questionne, on sait qu’il se cache quelque chose sans pouvoir mettre la main dessus, les personnages restent méfiants et ne se disent pas tout. Et au contraire de ce que j’ai pu lire sur la toile, c’est ce qui m’a charmé. Je n’aime pas le tout lisse, j’adore le compliqué. Et c’est ce que j’aime avec cette auteure, elle nous plonge dans des histoires addictives en forme de grand 8 qui nous font ressentir toutes les émotions possibles, elle nous mène en bateau et à sa guise du début jusqu’à la fin, et crée des rebondissements auxquels on ne s’attend pas. Pour le coup, je n’avais réellement pas prévu cette fin, je ne m’en doutais absolument pas et maintenant j’attends réellement avec impatience la suite !

Ma note :

4,5/5

Où le trouver :

Amazon.

Fnac.

7 réflexions sur “Chronique n°402 : S.W.A.T, tome 1 : Dualité, Manon Donaldson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s