Chronique n°466 : Suprêmes Interdits, tome 2 : Suprême Plaisir, Florine Hedal.

Butterfly Editions, 275 pages.
Date de sortie : 22 mai 2019.

Résumé : 

Une nuit. Il n’aura fallu qu’une nuit pour que tout bascule.
 
Après avoir lutté contre leur désir brûlant, Basile et Calista succombent enfin au plaisir suprême. Malheureusement, leur relation n’a pas perdu son goût d’interdit.
 
Entre peur du jugement familial, jeux inopinés et menaces extérieures, comment s’épanouir ? Le maître-chanteur, corbeau mystérieux, n’est jamais loin.
D’autant plus que la découverte d’un lourd secret pourrait bientôt tout remettre en cause…

Ce que pense Ludivine et Julie.

Tout d’abord nous voulons remercier Florine Hedal pour nous avoir mentionné dans les remerciements de ce tome. C’est très gratifiant pour nous et surtout ça nous fait réellement plaisir !

On reprend l’histoire là où on l’avait laissé dans le tome précédent. Et nous devons dire que nous étions presque ravies de la première scène, étant donné qu’on l’a tellement attendu dans le premier tome. Au revoir la frustration ! 

Basile et Calista sont toujours un duo aussi électrique, captivant, fort et très intense ! Avec eux, impossible de s’ennuyer même pas une seconde, et dans ce tome encore plus qu’auparavant. Basile est toujours un bad boy pénible, agaçant et qui refuse d’avancer et d’évoluer. Mais Calista le perturbe, l’obsède et l’empêche de penser à autre chose qu’à elle. Calista quant à elle a toujours son sacré caractère et n’a pas peur de Basile. Les deux personnages vont alors apprendre à se connaître d’avantage et intimement, mais entre eux rien n’a jamais été facile et ce n’est pas maintenant que ça va le devenir. Ils ont deux fortes personnalités et une très grande attirance l’un pour l’autre… leur histoire est donc plus que complexe.

Julie : Mais je reconnais que malgré leur comportement et leur façon d’être, je les adore toujours autant, ils sont attachants finalement ! Au fil des pages l’autrice nous amène dans un tourbillon de suspense, de frustration (eh oui encore et toujours), de doutes, de joie.. en bref un bon mélange pour nous faire vivre milles aventures.

Ludivine : Comme l’a dit Julie, ces personnages sont tout simplement attachants, ou devrais-je dire attachiants. Cela a été un réel plaisir (jeu de mot ? peut-être, peut-être pas haha) de les retrouver. Leurs personnalités m’ont encore une fois touché, ils sont des personnages assez originaux, comme chiens et chats à toujours se rentrer dedans mais on les aime comme ils sont.

Julie : Le tome 1 était vraiment très intense mais le tome 2 l’est tout autant, voir plus. Si j’avais aimé le tome 1, le tome 2 est un vrai coup de coeur. Je dois dire que j’ai été vraiment ravie de enfin pouvoir re-découvrir l’écriture de Florine Hedal que j’apprécie toujours énormément. C’est vraiment très fluide, plaisant, agréable, avec beaucoup d’émotions et de sentiments pour le lecteur mais aussi très addictif ! Une fois ma lecture commencée, j’ai lu le livre quasiment d’une traite. Et je dois dire que pour le coup parfois j’ai bien rigolé surtout avec les répliques des personnages. Basile et Calista m’avaient vraiment manqué, je suis ravie de les avoir retrouvé ! Et puis CETTE FIN !!! Je veux la suite… *pleure*
Je tiens aussi à dire que je suis vraiment contente pour l’autrice qu’elle ait pu retrouver une maison d’édition et qu’elle ait pu re-publier cette histoire car elle vaut vraiment le détour ! 

Ludivine : À l’image du premier tome, l’autrice n’a pas encore hésité à nous faire ressentir de nombreuses émotions. Et vous savez que j’adore les situations compliquées, j’adore le suspense et j’adore les retournements de situation. Ce tome 2 est donc pour moi aussi un coup de coeur. J’ai adoré le fait qu’il se passe toujours quelques chose dans chaque page, on ne s’ennuie pas d’une part par l’écriture addictive de Florine Hedal mais aussi grâce aux personnages. Je suis plus qu’heureuse d’avoir retrouvé tous ces personnages autant qu’ils sont après cette longue attente, mais qui valait vraiment le coup. Je suis aussi contente que malgré tout ce qui s’est passé, Florine Hedal ait pu publier cette suite car elle le mérite amplement. Je vous recommande vraiment cette histoire compliquée mais très belle, remplie d’émotions et de retournements de situation, car oui celui de la fin de ce second tome est comment dire… un vrai cliffhanger !! Je suis tellement impatiente de lire la suite !!

Notre note : 5/5

Où le trouver :

Amazon.

6 réflexions sur “Chronique n°466 : Suprêmes Interdits, tome 2 : Suprême Plaisir, Florine Hedal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s