Chronique n°496 : Les MacCoy, tome 2 : l’ours et le taureau, Alexiane Thill.

Hugo Poche. 729 pages.

Date de sortie : 4 juillet 2019

Résumé :

Riamh, m’eudail
À jamais, mon amour…

Après avoir découvert le terrible secret de Caleb MacCoy, Phèdre a rejoint le château de Dunvegan pour enfin prendre possession de l’héritage de son père. Désormais à la tête des MacLeod, elle découvre la vie de chef de clan… Mais sa position est fragile : depuis son fief d’Inveraray, le bourreau de son enfance, Henry Campbell, est à l’affût de la moindre opportunité pour la faire chuter…
Et pour cela, il est prêt à se servir de Caleb. Car aux yeux des clans, Phèdre est toujours la Pupille de ce dernier, et elle est donc censée respecter ses ordres…

L’avis de Emy :

J’avais eu un coup de cœur pour le premier tome et ça continue ! Ma chronique est disponible ici : tome 1 : l’ogre et le chardon.

Suite aux terribles révélations qui vont l’éloigner de Caleb, Phèdres rejoint ses terres. Elle va devoir faire ses preuves auprès de ses hommes et conquérir ses partisans. Phèdre va rencontrer des difficultés mais va devoir relever la tête.

J’ai adoré retrouver Phèdre et Caleb. Je l’avais beaucoup apprécié dans le premier tome et c’est toujours véridique. Ce que j’ai aimé par dessus tout c’est l’évolution de Phèdre. On la voit s’affirmer de chapitre en chapitre, elle prend son destin et son devoir en main. Elle évolue et c’est agréable de la voir ainsi. Phèdre est Chef de Clan et elle balance entre ses sentiments et son devoir au sein du clan. C’est une personne courageuse et déterminée. Elle a encore des sentiments pour Caleb et on comprend que c’est difficile pour elle, qu’elle veut l’oublier mais il reste dans son cœur malgré tout. Phèdre est attachante et m’a beaucoup touchée.

Caleb, quant à lui, souffre depuis que Phèdre est parti. Il a le cœur brisé et bien qu’il se retrouve à vaciller entre son clan et Phèdre, il cherche toujours à la protéger coûte que coûte. Il est authentique et sincère. C’est ce qui m’a plu chez lui.

C’est un univers vraiment addictif et attrayant. Attrayant, car on ne s’ennuie pas. Il y a toujours des mystères, des secrets, de rebondissements qui dynamise notre lecture.

L’alternance des points de vue entre Caleb et Phèdre est quelque chose de top. On voit ainsi mieux les choses, on a les différentes pensées et les divers sentiments de chacun. J’ai lu le tome 1,5 avec les points de vue de Caleb est c’était vraiment super de voir comment il a pu vivre certaines situations. Phèdre et Caleb sont des personnages surprenants et qui m’ont charmé. De plus, l’écriture est tout autant agréable et fluide que dans le premier tome.

Je vous conseille vraiment cette lecture où vous découvrirez des personnages vraiment passionnant mais aussi une Écosses bien différente de celle que l’on a l’habitude de connaître ! Un mélange entre amour et guerre. Un délice. Vivement la suite !

Citation : « Je me redresse d’un coup et fais voler mon bureau en hurlant. L’ordinateur s’écrase au sol, les bibelots s’envolent. Des cris déchirent mon crâne, des visages ensanglantés passent derrière mes paupières, des appels, des supplications retentissent à mes oreilles… Un enfant à genoux pleure, les yeux tournés vers la lune. Les fantômes de mon passé resurgissent. »

Ma note :

5/5

Où le trouver :

Lien Amazon

Lien Fnac

2 réflexions sur “Chronique n°496 : Les MacCoy, tome 2 : l’ours et le taureau, Alexiane Thill.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s