Chronique n°755 : Les MacCoy, tome 3 : La Louve et le Glaive, Alexiane Thill.

Fyctia
555 pages
Date de sortie : 9 juillet 2020

Résumé :

Après plusieurs années de voyage autour du monde, Elisabeth MacCoy est de retour à Inchkeith, l’île de son Clan, bien décidée à prendre la place qui lui revient de droit en tant que soeur du Chef. Écartée de l’action depuis son plus jeune âge, elle veut enfin avoir son mot à dire, surtout alors que le spectre d’une guerre à venir plane sur les siens…

Mais revenir à Inchkeith implique pour Elisabeth de devoir se confronter à Duncan, son premier amour, dont un fossé d’amertume la sépare désormais… Devenu le bras droit de son frère, il a toujours placé sa loyauté envers le Clan MacCoy au-dessus de toute autre considération,

y compris son propre bonheur. Cependant, face à la femme qu’il n’a jamais pu oublier, qu’adviendra-t-il de ses allégeances ?

L’avis de Emy :

C’était une lecture à la fois surprenante et superbe. J’ai vraiment adoré retrouver cet univers, les clans, l’Écosse, les mystères. J’avais été plus que charmée par cet univers dans les deux précédents tomes. L’histoire entre Caleb et Phèdre m’avait conquise.

Ici, on en apprend plus sur la petite sœur de Caleb, Elisabeth et Duncan son bras droit. Tous les deux sont des personnages très intéressants et sympathique à découvrir. J’ai eu un réel coup de cœur pour Duncan. On en apprend plus sur lui, sur ce qu’il a traversé, sur son arrivée à Inchkeith, sur sa relation avec Elisabeth. On y découvre un homme calme et réfléchit, plutôt discret, fixe dans ses idées et fidèle à ses ambitions. Il a une personnalité qui m’a plu tout de suite, c’était un vrai plaisir de le découvrir. Son personnage est vraiment un bon personnage, bien construit et approfondit.

Tout le contraire qu’est Elisabeth, la cadette des MacCoy. Elisabeth est une jeune pleine de fougue et d’énergie. Elle est totalement têtue et ne se laisse pas facilement faire. Elle sait être généreuse et attentionnée. Même s’il m’est arrivé de ne pas aimer certaines de ses réactions, ça reste une jeune femme intéressante avec une personnalité pétillante.

Les personnages secondaires ne sont pas laissés de côté, on les découvre eux aussi un peu plus. Ils sont autant importants dans l’histoire que nos deux protagonistes. Une équipe de personnages forte sympathique à découvrir.

L’auteure nous raconte cette histoire avec une plume agréable et terriblement belle à lire. Les descriptions sont telles que l’on s’y croirait réellement. Alexiane Thill nous dévoile une histoire des plus belles, avec beaucoup d’actions et de rebondissements, on a du mystère et des guerres, le tout avec une romance mignonne et émouvante. Les émotions sont de la partie, elles sont bien présentes et font valser notre cœur au rythme du récit et des péripéties. C’était un récit intense et addictif. L’intrigue est prenante. C’était divin de voyager au cœur de l’Écosse à nouveau et de vivre quelques instants avec ces personnages dans l’ambiance écossaise.

On vit au rythme des chapitres qui défilent. L’histoire d’amour entre Duncan et Elisabeth est belle et bouleversante. Amitié, amour, rancœurs, secrets, intensité, puissance sans oublier les guerres et les mystères de cette Écosse palpitante. Un beau combo pour nous faire passer un délicieux moment. À découvrir de suite et sans modération ! Un coup de cœur !

Je remercie Fyctia et son auteure pour ce service presse et leur confiance.

 » Charly a le teint livide. Face à lui, un fantôme. Celui qui me hante depuis plusieurs années ; un mirage que je n’espérais plus. Pourtant, elle est bien là. Droite, fière, ses cheveux cuivrés accrochant la lumière, les bras croisés sur sa poitrine et, à ses pieds, trois bagages dont un sac de randonnée. Je déglutis.

Merde… Elle n’est pas ici. Ce n’est pas possible !

Mes doigts tremblent. J’ai la clairvoyance de les glisser dans mes poches, dans un réflexe idiot pour préserver une dignité dont je suis le seul à me soucier.

Tourne les talons. Casse-toi. Fais comme si tu ne l’avais pas vue.

Mais je reste immobile, planté là comme un imbécile, incapable de détourner les yeux de ce visage gravé en moi, de ces iris noisette parsemés de pépites d’or. Un regard qui se pose sur moi et qui, soudain, se durcit en m’apercevant.

Mes bras restent ballants. Je ne les ouvre pas pour la cueillir, pas plus qu’elle ne se précipite vers moi, comme elle l’aurait fait il y a dix ans. Pas de sourire, pas d’étreinte. Juste une distance entre nous que nous ne réduisons pas.

Je pensais ne jamais la revoir. Et elle est là, à me fixer en silence. À quelques mètres à peine.

Elisabeth MacCoy. La Louve est de retour. « 

5/5

Où le trouver :

Amazon

Fnac

Mes chroniques sur le tome 1 & le tome 2.

5 réflexions sur “Chronique n°755 : Les MacCoy, tome 3 : La Louve et le Glaive, Alexiane Thill.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s