PREMIÈRES LIGNES #79

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de Julie :

1.

Mon pied se pose sur un sol gris et humide où grouille la bagatelle de deux millions trois cent mille personnes. Ça va me changer de mes deux cent trente ploucs de Bazaigue. Quand tu te pointes chez un patron pour du taf et que tu dis que tu viens de Bazaigue, d’abord il te fait repérer, ensuite il lève un sourcil en baissant les yeux sur ton CV qui vient de se transformer d’un seul coup en feuille PQ bon marché, te faisant regretter d’avoir dit la vérité. Bazaigue, c’est de l’histoire ancienne. Maintenant ce sera : « Bonjour mec, je viens de Paris et je m’appelle Amed. »

Amed. Ça sonne mieux qu’Amédée non ?


Ma chronique : Envol Funeste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s