Chronique n°561 : VertiG, Laureline Eliot.

Fyctia Editions, La Condamine, 340 pages.
Date de sortie : 17 octobre 2019

Résumé :

Pour Ava, la gentillesse est une faiblesse. Déterminée et inflexible, elle ne vit que pour VertiG, l’entreprise qu’elle a fondée et qui fournit à ses clientes des accompagnateurs masculins. Dévouée corps et âme à son agence, Ava ne cherche pas à se faire d’amis et l’amour est un sentiment qu’elle a banni de son existence.

Oliver est son opposé. Chaleureux et sociable, il est très attaché à ses proches et à sa famille, mais malgré leur soutien, il traverse une période de crise personnelle et professionnelle. En attendant de trouver sa véritable voie, il accepte un emploi chez VertiG.

Au contact l’un de l’autre, Ava et Oliver vont découvrir qu’ils possèdent tous deux des failles qui les fragilisent. Et les rapprochent.

Réussiront-ils, ensemble, à les combler ?

Ce que pense Ludivine.

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Fyctia pour ce service presse ! C’était le premier et une très belle expérience.

Ava est à la tête de son entreprise VertiG, qui propose aux femmes dans le besoin des « hommes accompagnateurs » pour différentes situations. Un peu comme des escorts boy, mais en beaucoup beaucoup beaucoup plus soft. C’est une femme qui n’a aucune gentillesse et sensibilité. Elle ne s’intéresse pas à la vie des autres, et elle ne vit que pour son entreprise. Mais elle ne s’attend absolument pas à ce que Oliver bouscule sa vie. Ne serait-elle pas plus fragile qu’elle ne le prétend ?

Pour être honnête, j’ai voulu lire ce livre car le résumé m’a tout de suite plu. Ce n’est pas le personnage masculin qui est dur et acerbe ici, mais bien le personnage féminin et inversement, c’est le personnage masculin qui est solaire et lumineux.

Ava est une femme tenace, déterminée, inflexible, hermétique à tous sentiments ou toutes relations, cachée derrière une très grosse carapace. Elle ne prend pas plusieurs chemins pour dire les choses et va droit au but. Elle est très peu sociable et se fout de ce que pensent les autres. Mais au fur et à mesure de la lecture, on se rend compte que sa personnalité est bien plus fragile, elle a ses démons. Elle essaye de les cacher mais c’est sans compter sur la ténacité qu’a aussi Oliver.

Oliver, à cet homme, il est chaleureux, lumineux, solaire et gentil. Il a toujours le mot pour faire rire et sa nonchalance est très charmante. Malgré ce côté loufoque de sa personnalité, il est aussi très déterminé à obtenir ce qu’il veut, et peut faire preuve de dureté.

Ce n’est pas une romance aussi dure, comme j’ai l’habitude de lire avec des rebondissements de fous, mais les personnages font toute la beauté de cette histoire. En effet, Laureline Eliot avec son écriture simple et addictive, nous emmène à la rencontre de personnages si attachants quand on apprend à les connaitre. Pour être honnête, je me suis attachée à Oliver dès le début, cet homme est incroyable. Il faut avoir beaucoup plus de patience avec Ava, mais une fois qu’elle apprend à lâcher prise, on se rend compte que c’est une femme en or derrière sa carapace. J’ai réellement adoré la rencontrer !

Finalement, si la romance peut paraitre simple aux premiers abords, elle aborde de manière très réaliste des sujets très importants dans notre société d’aujourd’hui : l’image de soi et la relation avec les parents qui peuvent parfois être très toxique.

Je vous RECOMMANDE fortement cette romance magnifique et addictive si vous aimez l’originalité, des personnages compliqués mais très attachants que l’on voit évoluer au fur et à mesure, et surtout pour vous plonger dans des thèmes importants. Personnellement, je lirai avec plaisir les prochaines oeuvres de Laureline Eliot !

“J’ai constaté que les gens meurtris à l’intérieur n’autorisent personne à s’approcher d’eux, même pour soigner une douleur extérieure. Ils ont une armure et, si quelqu’un parvient à en trouver la faille, ils se sentent perdus.”

Ma note : 4,5/5

Où le trouver :

Amazon.

Fnac.

6 réflexions sur “Chronique n°561 : VertiG, Laureline Eliot.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s