Chronique n°562 : Lingerie, tome 13 : Danseuse en lingerie, Penelope Sky.

Penelope Sky, 216 pages
Date de sortie : 11 octobre 2019

Résumé :

Griffin m’a proposé de me raccompagner, mais j’ai refusé, comprenant qu’il devait ramener Vanessa à la maison. 

J’ai marché jusqu’à mon appartement et pris un raccourci par une allée.

La pire erreur de ma vie.

Quatre hommes m’ont empoignée. Je me suis débattue mais, quand le canon d’un flingue s’est posé entre mes deux yeux, j’ai su que c’était peine perdue.

C’est alors qu’un homme est apparu entre les ombres et a fait fuir mes ravisseurs comme des rats.

Grand, ténébreux et beau. 

Il s’appelle Bosco Roth.

Il vient de me sauver la vie, mais il ne l’a pas fait gratuitement.

Il veut quelque chose en échange.

Un baiser. Un baiser chaud et passionnel, juste là, contre le mur.

Mais ce baiser n’est que le début.

Ce que pense Ludivine.

Je dois avouer que j’étais plus qu’impatiente de découvrir l’histoire de Carmen, que l’on a vu dans tous les précédents tomes. Mais je commence à me lasser de cette saga.

Alors qu’elle rentre un soir chez elle après une soirée avec Vanessa et Bones, Carmen se fait attaquer dans une petite ruelle. Mais Bosco passait par là et lui a sauvé la vie, car il contrôle toute la ville. Il veut une chose en échange, un baiser. Mais que ça soit Carmen ou Bosco, ils n’en auront pas assez.

J’étais impatiente de découvrir Carmen qui est une jeune femme que j’avais beaucoup aimé dans les précédents tomes. Si elle attachante et qu’on peut facilement s’identifier à elle, je ne trouve pas que son personnage soit élaboré, et elle n’est pas aussi forte qu’elle le prétend selon moi. Quant à Bosco, j’ai trouvé qu’il était mieux construit qu’elle, mais sans pour autant changer des précédents hommes de la saga et je le trouve beaucoup trop similaire à Bones.

C’est pourquoi, je me lasse énormément de cette saga même si les tomes sont courts et se lisent facilement. Mais le schéma est TOUJOURS le même, et je pense qu’au bout d’un moment, il faut savoir changer. À part la romance palpitante entre les personnages, il ne se passe pratiquement rien dans ce tome et c’est bien dommage. Car ok, la romance c’est cool mais bon s’il n’y a que ça, ça ne m’intéresse pas. Je comptes bien évidemment terminer la saga car je pense qu’on arrive au bout, enfin j’espère quand même.

— Quand on n’a pas d’ennemis, on a raté sa vie.

Ma note : 2,5/5

Où le trouver :

Amazon.

Fnac.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s