Chronique n°710 : Grim Lovelies, tome 1 : Grim Lovelies, Megan Shepherd.

Castelmore.
410 pages
Date de sortie : 21 Août 2019

Résumé :

Anouk envie le « Joli Monde », celui des humains, avec ses belles voitures et ses tenues à la mode, un monde où les gens sont libres d’aller et venir, et de tomber amoureux. Malheureusement, tout cela lui est inaccessible, car elle n’est pas humaine. Anouk est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle sa domestique. Derrière les murs de sa prison parisienne, elle mène une morne existence, entre balai et casseroles. Mais lorsque sa maîtresse est découverte gisant dans une mare de sang, Anouk et ses amis s’empressent de fuir avant d’être accusés du crime.

Le monde extérieur tant fantasmé devient un lieu hostile. La société secrète de magie, « la Haute », s’est déjà lancée à leurs trousses, tandis que s’engage une course contre la montre pour garder apparence humaine. Car si Anouk et ses amis échouent à prolonger le sortilège qui les a transformés, ils perdront tout. S’ils y parviennent, des pouvoirs insoupçonnés pourraient s’ouvrir à eux.

L’avis de Emy :

Anouk envie beaucoup la vie à l’extérieur de l’hôtel dont elle s’occupe. Anouk n’est pas humaine, c’est grâce à un sortilège qu’elle l’est devenue. Depuis elle appartient à la sorcière qui l’a transformée. Anouk est un Familier, un animal, elle doit maintenant servir la sorcière. Un jour, la sorcière est retrouvée morte dans une marre de sang, les Familiers, sachant qu’ils seront les premiers accusés, s’enfuient tous. Ils partent vers une quête, prouver qu’ils sont innocents, mais surtout et c’est le plus important, trouver un moyen de prolonger le sortilège pour continuer d’être humain avant qu’ils ne redeviennent des animaux.

Que ce soit Anouk ou les autres personnages, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Anouk est une bonne personne, peut-être un brin naïve. Mais seulement, j’ai trouvé que son personnage n’était pas assez exploité, j’aurais apprécié que son personnage ait plus de profondeur, de même pour les autres.

Hormis ceci, j’ai vraiment aimé l’univers, un univers fantastique et sombre. C’était très plaisant de le découvrir. On a une ambiance bien spécifique et qui nous imprègne plutôt bien dans le récit. L’histoire qui nous est offerte est assez originale et agréable à découvrir. L’auteure nous livre un conte de fées moderne qui est assez bien travaillé et qui sait nous surprendre. C’est une bonne lecture. J’ai passé un bon moment avec cette lecture, je vais d’ailleurs commencer le second tome bientôt !

Si vous aimez les histoires avec un imaginaire et un univers qui surprend, qui est sombre et qui nous fait vivre une aventure sympathique, lancez-vous.

« L’ombre de Hunter Black s’appuya contre le verre dépoli.Anouk se cramponna encore plus fort à beau.

Faites qu’il ne nous arrive rien, souhaita-t-elle. Comme une pièce jetée dans une fontaine. Comme une formule magique. »

3,5/5

Où le trouver :

Amazon

Fnac

2 réflexions sur “Chronique n°710 : Grim Lovelies, tome 1 : Grim Lovelies, Megan Shepherd.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s