PREMIÈRES LIGNES #149

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de JULIE :

2018

Les paysages idylliques deviennent, parfois les témoins de vies mouvementées. Si vous les observez de plus près, les falaises sont abruptes, les vagues déchaînées et les arbres noueux. Ils traduisent à leur manière les méandres de l’existence.

Sur la route onduleuse qui surplombait l’océan, la circulation tournait au ralenti. Des rochers ocres et grèges encadraient l’asphalte. Ils rivalisaient avec la végétation parsemée d’une explosion digne d’une toile de Jackson Pollock.

Les touriste, qui profitaient des jours de congé pour longe la côte s’extasiaient devant la vue dégagée. Quelques-uns s’arrêtaient pour découvrir la ville tant appréciée des artistes. Les galeries fleurissaient de toute part. La panorama paradisiaque s’exposait à travers tableaux et photographies.

Les visiteurs ouvraient grand leurs yeux à la recherche de panneaux publicitaires, de lampadaires ou de feux de signalisation qui n’existaient pas. Aucun besoin de préparer de la monnaie, les paramètres brillaient par leur absence. Et si les consommateurs espéraient se ravitailler dans un magasin franchisé, ils seraient bien déçus. Bannies aussi les chaînes de restaurants, au profit d’auberges qui proposaient une cuisine savoureuse et multiculturelle.


Chronique : Jamais très loin des cyprès, Carole Lavenant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s