Chronique : Glyphosate Zombie, l’odeur de la Campagne, Cyrille Audebert.

SORTIE : 3 août 2018
PRIX EBOOK :
0,89 €

Résumé,

Le chef a gargouillé un truc du genre « gwaaaaahhh… », et ça m’a semblé moyennement amical comme approche. Mais quand il a porté à sa bouche ce qui semblait être une poignée de viscères, et qu’il a croqué dedans avec appétit, j’ai dû convenir qu’il n’était pas au mieux de sa forme.

Ce qu’en pense Julie,

*Service presse via Simplement Pro. Merci à l’auteur pour sa confiance.

C’est une très bonne nouvelle assez courte (environ 15 pages) et je reconnais que quelques pages supplémentaires ne m’auraient pas dérangé tout simplement parce que j’ai beaucoup aimé cette lecture. J’ai lu très rapidement cette nouvelle car dès la première ligne j’ai été immergé dans l’univers de l’auteur et j’ai eu envie de découvrir ce qu’il y avait derrière cette drôle d’histoire… Une chose est sûre, nos personnages ne vont pas en sortir indemne. *emoji clin d’oeil*

Si vous me connaissez, vous savez que les zombies, les trucs un peu trop loin de la réalité…etc ce n’est pas trop mon truc et si vous êtes comme moi, n’aillez pas peur de tout de même tenter cette nouvelle. Ici, on se retrouve d’avantage dans une lecture mi-suspens / thriller mi-humour et franchement j’ai adoré ce mélange. Je vous promets que vous ne vous ennuierez pas dans cette nouvelle, c’est dynamique, vivant et passionnant. Franchement, impossible de ne pas passer un bon moment avec cette lecture car le côté « décalé » nous donne complètement envie de continuer notre lecture jusqu’au bout et d’en savoir plus.

L’écriture de l’auteur est vraiment fluide, facile à lire, avec beaucoup d’humour mais aussi et surtout captivante et très prenante ! Je pense que je pourrais facilement relire l’auteur avec ses autres livres car j’ai découvert grâce à cette nouvelle une plume avec beaucoup de potentiel.

Pour les amateurs de nouvelles : je recommande !

Citation,

« Fallait que je prononce ces mots pour peut-être accepter l’inacceptable. Ou le type de la ferme était dingue, ou on vivait un putain de cauchemar. »

4,25/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Une réflexion sur “Chronique : Glyphosate Zombie, l’odeur de la Campagne, Cyrille Audebert.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s