PREMIÈRES LIGNES #159

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de JULIE :

Préambule

Ce n’est jamais par pur plaisir ou par mauvaise volonté qu’on construit un secret, mais parce qu’on a la conviction qu’on ne peut pas faire autrement. Il y a des faites dont on a honte, dont on se sent coupable et que l’on dissimule pour préserver son image aux yeux des autres, ceux que l’on cache en croyant bien faire, dans le souci de ne pas blesser ou de protéger.

Il y a les secrets qui nous encombrent et nous affligent. Quand certains sont vite oubliés, d’autres sont si lourd à porter qu’ils peuvent finir par gâcher notre vie. Une logique qui nous piège dans des dilemmes inextricables. Doit-t-on parler, au risque de faire du mal et tromper du même coup la confiance qu’on nous accorde, ou garder le silence ?

Alors… les refouler ou les révéler pour s’en libérer ?

Quelles que soient les conséquences prises, certains secrets finissent par transpirer, soit parce que l’on se trahit soi-même, soit parce qu’ils sont découverts sans avoir fait quoi que ce soit pour que cela se produire.


Chronique : Ce que tu dis ne t’appartient pas, Corine Troester.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s