Chronique : L’Odyssée Arctique, Benoît Séville.

Editions Baudelaire

Résumé :

Vit-on réellement lorsque l’on passe la majorité de sa vie à la rêver ?

Lorsque son frère disparaît, notre héros, jeté sur les routes, se confronte à cette réalité qu’il a tant délaissée. Surpris par la poésie qui en émane, il découvrira, au fil de ses aventures, de voyages et de rencontres plus rocambolesques les unes que les autres, l’amour et l’amitié et fera l’apprentissage de la douleur et de la mort. Du sud de la France à l’Alaska en passant par le Transsibérien et la Mongolie, laissez-vous embarquer dans un voyage initiatique et poétique, véritable quête aux confins du réel et de l’imaginaire.

L’avis de Emy :

Nous suivons notre protagoniste dont le frère disparaît. De là, débute un voyage et une quête qui va emmener notre personnage principal dans différentes contrées où le froid règne.

Au cours de ce voyage, notre héros va faire de nombreuses rencontres. Des rencontres autant différentes les unes que les autres. Chaque personne va apporter sa touche de réflexion, d’évolution et de questionnement sur notre protagoniste. C’est très agréable de voir comment il fait face à ses pensées, ses questions, ses rencontres.

Le récit nous plonge dans une réflexion qui nous fait réfléchir, qui nous fait aussi évoluer nous en tant que lecteur. C’est une quête sur le sens de la vie, une odyssée dont le héros ressortira différent et changé.

Que dire de la plume ? Elle est jolie, poétique, fluide et agréable. On est transporté dans les contrées de l’Arctique dans des lieux qui donnent froids haha. J’ai adoré partir à la découverte de l’Arctique, de l’Alaska, de la Mongolie et encore d’autres lieux. La couverture est sublime ! Un point que j’aimerai ajouter : personnellement, j’aurai aimé que ce soit plus long, que ce soit plus détaillé par endroits pour avoir un peu plus de matières.

Ce livre est un voyage initiatique à la fois poétique et qui nous questionne sur nous-même ! J’ai passé un bon moment avec cette lecture ! Alors, je n’ai qu’une chose à vous dire : l’Arctique n’attend que vous. 

Je remercie les éditions Baudelaire et l’auteur pour l’envoi de ce service presse.

Citation :

« – Ne pensez-vous pas que c’est dans la nature de l’homme ? L’homme peut-il vraiment se réaliser ? Nous sommes peut-être des êtres mesquins, insensibles aux grandes causes. L’infini et les idées sont-ils réellement atteignables ? Ne devrions-nous pas nous contenter du plaisir égoïste et solitaire ? »

4/5

Où le trouver :

Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s