Chronique n°94 : Viens, on s’aime, de Morgane Moncomble.

VIENS, ON S’AIME de MORGANE MONCOMBLE.

mbSgMSMw

Hugo Roman. Collection : Hugo New Romance. 479 pages. Date de sortie : 14 Septembre 2017.

Résumé du livre : 

L’amour fleurit parfois là où on ne l’attend pas.

Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle. 
Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester. 
Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une. 
Pas vrai ?

Qu’en pense Emy?

Lorsque je suis tombée sur ce livre sur internet, je me suis tout de suite dit, je dois l’acheter. Non, seulement parce que la couverture m’a immédiatement attirée (je suis donc d’accord avec l’auteure en disant qu’une couverture fait tout haha) mais aussi parce que mon intuition me disait que j’allais adoré. Est-ce le cas ? Roulements de tambour … … vous le découvrirez à la fin de cette chronique.

Tout commence à cause d’un ascenseur que prennent Violette et Loan, malheureusement (ou heureusement j’ai envie de dire) il tombe en panne. Une histoire d’amour ? Pas encore, il ne faut pas aller trop vite car Loan est en couple. Une magnifique amitié entre Violette et Loan ? Oui, un grand oui.

Un an plus tard, beaucoup de choses ont changées. Loan n’est plus avec sa petite-amie et Violette rencontre Clément, avec qui une jolie histoire va commencer. L’amitié entre Violette et Loan continuer d’exister quoi qu’il se passe.

Jusqu’à une certaine décision, que prend une certaine personne, Violette ici présente. Un service très spécial qu’elle demande à Loan. Alors qu’elle est vierge, elle lui demande d’être le premier. C’est ainsi que tout prend un tournant, car même si Loan hésite parce qu’il tient à leur amitié, il le fera si Violette a besoin de lui…

J’ai trouvé en Violette, une personne pétillante, aussi pétillante qu’un feux d’artifice, (voire même du champagne.) Une personne qui dit des choses aussi folles que ce que je peux penser. (car oui je suis folle). Violette est une femme touchante, attachante, surprenante et elle sent la violette ! Elle est naturelle et drôle « J’aurais dû lui donner le script, qu’il sache au moins ses répliques. ».

Pour ce qui est de Loan, je voudrais bien le rencontrer. Il est irrésistible, calme, pompier, touchant, profond. J’ai été plusieurs fois jalouse de leur amitié garçon-fille autant l’avouer haha. Il est quelqu’un de calme, impassible qui est tout en même temps ensorcelant ? Bref, il m’a totalement conquise. Attention, j’ai quand même voulu lui arracher les yeux, certes ça n’a pas duré longtemps (et pourtant je suis très rancunière) mais comment lui vouloir ? Comme dirait Violette « Bordel, c’est Loan ».

J’ai fait d’autres rencontres, l’une très animalement différente : Mistinguette !!! Cette boule de poil que je veux rencontrer si elle existe ! Si nous revenons aux humains maintenant, j’ai découvert des personnages autant charismatique et drôle chacun à leur façon. Zoé et son caractère, Jason et son humour et Ethan et ses merveilleux conseils !

Ce livre a réussi à me faire rire, beaucoup je dirais, me mettre en colère, m’angoisser au point d’avoir mal au ventre, me stresser jusqu’à avoir peur de lire la suite mais d’en avoir terriblement envie quoi qu’il se passait, ET me faire pleurer, de joie, mais aussi de tristesse. J’ai pleuré quand je l’ai refermé car je ne voulais absolument pas le terminer et pourtant je l’avais déjà fini… J’aurais bien aimé qu’il dure longtemps car il a été, vous l’aurez sans doute compris un véritable coup de cœur, que dis-je ? Coup de FOUDRE ! Je tiens à crier : vive Violan !

Pour faire simple, je suis tombée amoureuse de cette histoire. Vraiment. Réellement. Incontestablement. Je n’avais pas ressenti ça depuis longtemps, depuis la première histoire où je suis tombée livresquement amoureuse pour être exact. C’est une histoire intense, vibrante, sublimifiqueuse (je ne savais pas quoi choisir entre sublime, magnifique et merveilleuse). Je tiens sincèrement à remercier l’auteure d’avoir écrit cette histoire et je la félicite. Si Morgane Moncomble sort un autre roman, je vais courir l’acheter !

La note de Emy :

10/5

Vous pouvez retrouver ce livre ici :

Lien Amazon

Lien Fnac

 

6 réflexions sur “Chronique n°94 : Viens, on s’aime, de Morgane Moncomble.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s