Chronique n°299 : Steel Brothers, tome 2 : Damnation, Manon Donaldson.

steel-brothers-tome-2-damnation-1104110-264-432

Black Ink / Date de sortie : 17 septembre 2018.

Résumé : 

Ivy croyait que le pire était derrière elle, qu’une fois sa soif de vengeance étanchée, elle aurait droit aussi à son nouveau départ.

La tempête sans précédent qu’elle a vécue auprès des Steel Brothers n’était que les prémices de l’ouragan dévastateur qui va s’abattre sur elle.

On ne quitte pas un homme comme Dante sans en payer le prix cash.

Après les avoir traqués sans relâche, les rôles s’inversent et le chasseur devient la proie.

Dante veille de loin, mais pourra-t-il éviter le pire ?

Jalousie, complots et trahisons tissent la toile du destin d’Ivy. Aura-t-elle encore la force de se battre ?

Ce que pense Ludivine : 

Si vous avez lu ma chronique du tome 1, vous savez que je l’ai adoré et que j’étais impatiente de lire le tome 2. 

Maintenant protégée par forces de l’ordre et tenue cachée, Ivy doit se faire petite. Mais alors que Dante pense qu’ils vont pouvoir être de nouveaux ensemble car n’oublions pas qu’ils sont liés à jamais, Ivy le défie. Mais tout tourne mal quand Ivy doit à nouveau changer d’identité. Elle prend ce prétexte pour s’éloigner de Dante, pour l’oublier et pour commencer une nouvelle vie, bien plus calme. C’est ce qu’elle tente de faire durant de longs mois, mais Dante n’est pas prêt de l’oublier. Et de toutes façons, elle sera obligée d’aller toquer à sa porte car chassez le naturel, il revient au galop. Sauf que tout a changé, de nombreux obstacles de dressent entre les amants.

J’ai adoré Ivy dans le tome 1, mais je l’ai encore plus aimé dans le tome 2. Elle est tiraillée entre deux aspects de sa vie et ses doutes m’ont énormément touchés. On n’a qu’une envie, entrer dans le livre pour l’aider car elle est loin d’être au bout de ses peines. 

Mais ce que j’ai le plus aimé c’est retrouver Dante, alors qu’il était arrogant, imperturbable et odieux dans le tome 1, j’ai été fascinée par sa vulnérabilité dans ce tome. Même s’il est toujours aussi arrogant, ça reste un biker après tout. Dans ce tome, on voit qu’il n’a pas toutes les cartes en mains, mais malgré tout sa force, son intelligence et sa volonté le pousseront à se battre. De plus, même s’il prêtant le contraire, sa plus grande faiblesse c’est Ivy. Ma principale attente dans ce tome, c’était d’apprendre plus à connaitre Dante que dans le tome 1 et c’est une réussite ! 

Je ne sais pas si je dois remercier l’auteure ou non pour m’avoir torturé tout du long de ce livre. J’avoue que je ne m’attendais pas à ce que l’histoire prenne ce tournant, mon côté fleur bleue pensait que tout s’arrangerait très vite avec quand même un lot de problèmes, mais pas à ce que mon petit coeur souffre de la situation des deux personnages. Mais la fin est la cerise sur le gâteau et je ne peux que vous recommander de vous plonger dans cette histoire chaotique, mêlant mensonges, manipulation, haine mais surtout amitié et amour. C’est une histoire remplie d’émotions, la joie, la tristesse, la colère mais surtout l’amour avec une profondeur magnifique. 

Ma note : 

5/5

« Ivy n’a pas été inventée de toutes pièces, Ivy, c’est celle que tu es réellement devenue, celle qui a fait ce qu’il fallait pour survivre, et ça, tu l’as naturellement en toi. » 

Où le trouver : 

Amazon.

Fnac.

4 réflexions sur “Chronique n°299 : Steel Brothers, tome 2 : Damnation, Manon Donaldson.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s