Chronique n°470 : Briar Université , tome 1 : Chase, Elle Kennedy.

Résumé,

On dit que les opposés s’attirent. Et s’il y en a bien une qui est d’accord avec ça, c’est Summer, parce qu’il n’y a aucune raison logique pour qu’elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n’aime pas les intellos tatoués, les jeux vidéo, les joueurs de hockey qui pensent qu’elle est volage et superficielle. Cette image qu’il a d’elle ne joue pas en sa faveur. Ce qui arrange encore moins Summer, c’est qu’il soit copain-copain avec son frère. 
Et que son meilleur ami ait le béguin pour elle. 
Et qu’elle vienne d’emménager avec eux. 
Parce que oui, pour couronner le tout, ils sont colocataires ! 
Summer a décidé que ça n’avait pas d’importance. Fitzy a clairement déclaré qu’elle ne l’intéressait pas, même si les étincelles entre eux risquent de mettre le feu à leur maison. Elle n’est pas le genre de fille à courir après un homme, et elle ne va pas commencer. La vie de Summer est déjà bien assez remplie par une nouvelle école, un professeur louche et un avenir incertain. Et puis, si son colocataire sexy se réveille et réalise ce qu’il manque… il sait où la trouver.

Ce qu’en pense Julie,

On retrouve ici le personnage de Summer, soeur de Dean Di Laurentis du tome 3 de Off-Campus. C’est une jeune femme qui apprend ces cours d’une autre manière que les autres et cela l’empêche de croire en elle et d’avoir en confiance en elle. Elle est vraiment passionnée de stylisme et aimerai travailler dans ce milieu après ces études. À côté de ça nous retrouvons Colin Alias Fitzy qui est un ami de Dean. Il est aussi à l’université, joue au Hockey et est passionné par les jeux vidéos. C’est un jeune homme assez gentil, calme et plutôt patient.

Ce que l’on peut dire c’est que chez les Di Laurentis c’est des petits rigolos ! Summer ne déroge pas à la règle et a un humour pas loin de celui de Dean. D’ailleurs quel plaisir de voir de temps en temps Dean. J’ai trouvé le duo Colin / Summer vraiment parfait : leur duo à la fois mignon et pénible et ils se complètent plutôt bien. Summer est un vrai numéro et a vraiment un sacré caractère mais c’est aussi ce qui l’a rend attachante. Et la gentillesse de Colin le rend lui aussi plutôt sympa à suivre.

J’avoue que je ressors assez mitigée de ma lecture. J’en attendais peut-être de trop mais j’ai trouvé finalement l’histoire trop facile, trop rapide et surtout j’ai trouvé qu’il ne se passait pas grand-chose dans le livre. J’adore vraiment Elle Kennedy, son style, son écriture et même si je ne suis pas convaincue par ce livre c’est vraiment sympathique et léger donc je pense que pour une petite lecture sans prise de tête pour cet été par exemple, ça peut être sympa, mais si vous cherchez quelque chose de beaucoup plus profond je ne conseille pas forcément.

Citation :
« Elle me rend dingue. Elle fait des choses complètement folles, comme par exemple tirer les cheveux d’une fille qui la traite de salope dans un bar, tripoter des joueurs de football à moitié nu dans notre salon et faire des petits sauts de dame classique tout en préparant le petit déjeuner dans le cuisine. »

3,5/5

Où le trouver :
Lien Fnac
Lien Amazon

À VOIR :
Ma dernière chronique : Sentiments d’urgence, Anna Wayne.

2 réflexions sur “Chronique n°470 : Briar Université , tome 1 : Chase, Elle Kennedy.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s