Chronique n°492 : Wild Men, saison 3, Jay Crownover.

Hugo Roman, New Romances, 314 pages
Date de sortie : 4 juillet 2019.

Résumé : 

Tout lui intime de fuir : il doit partir et s’éloigner de tout ça.

Lane Warner a toujours été discret. Contrairement à ses deux frères, il ne fait pas de vagues.

Peu de choses parviennent à l’atteindre. Le fait que son amie d’enfance, Brynn Fox, enfin Brynn Warner, partage justement son nom de famille, pour des raisons qu’il ne peut pas entendre, en fait partie.

Il n’a plus la force de côtoyer chaque jour celle qu’il ne peut pas avoir. Pour son propre bien, il doit partir.

Dès qu’elle apprend son départ, Brynn part à sa recherche. Elle compte, par tous les moyens, ramener celui qu’elle a toujours aimé mais ne pensait pas mériter.

Ce que pense Ludivine.

Si j’ai adoré les deux précédents tomes et que j’attendais avec impatience leurs sorties, je dois avouer que j’étais tout aussi curieuse de lire ce troisième tome mais un peu moins impatiente. Lane et Brynn n’ont pas été les personnages auxquels j’ai réellement accroché lors des précédents tomes. Mais finalement, ce troisième tome a été une très bonne surprise et je l’ai autant aimé que les précédents.

Lane et Brynn se connaissent depuis toujours, leur passé est houleux mais les sentiments sont toujours aussi présents que des années plus tôt. Malheureusement la situation dans laquelle ils se trouvent les a poussé à s’éloigner l’un de l’autre. Mais quand Lane est témoin de la demande de mariage du copain de Brynn à cette dernière, il ne peut plus supporter de se trouver dans la même pièce sans qu’elle lui appartienne. Il décide alors de fuir. Brynn fera tout pour le faire revenir à la maison, mais des obstacles vont se trouver sur leur chemin.

Lane à l’image de ses frères est un homme tellement aimant mais abimé lui aussi. Il a perdu sa joie de vivre depuis des années déjà car Brynn était plus que sa meilleure amie et les tensions entre eux l’ont rendu triste. J’ai apprécié en apprendre plus sur lui et j’ai aimé découvrir l’homme adorable, dévoué et loyal qu’il est. Quant à Brynn, c’est pas que je ne l’avais pas aimé dans les précédents tomes, mais il y avait un énorme mystère autour d’elle. C’est pourquoi j’ai apprécié percer ce mystère dans ce tome, on comprend enfin les raisons derrière ses actions et ses sentiments. À l’image des précédents femmes, elle est forte, bienveillante, tenace et droite.

Pour ce qui est de l’intrigue, j’ai apprécié le retournement de situation. Je pensais juste lire un road trip sous forme de réconciliation, mais je ne m’attendais absolument pas à me plonger dans une enquête policière. Si j’ai trouvé que Lane et Brynn se sont très vite donné une seconde chance, j’ai apprécié l’évolution qu’à pris leur relation avec les retournements de situation. On pourrait dire que la romance entre les deux personnages est vite arrivée, mais c’est tellement évident entre eux, ce sont des âmes soeurs, que cela ne m’a pas choquée. Et finalement l’enquête et la seconde intrigue de l’histoire prennent le pas sur la romance entre Lane et Brynn mais cela ne m’a absolument pas dérangé, au contraire, j’ai réellement apprécié !

Jay Crownover nous emmène à nouveau dans une une histoire addictive avec des personnages d’une profondeur de personnalité remarquable. Elle mêle aussi les anciens personnages de la saga comme ceux des autres sagas -à mon grand bonheur, je dois l’avouer- et elle nous plonge dans un roman à suspense qui nous tient en haleine du début à la fin. Comme à son habitude, elle mous immerge dans les fléaux de la société pour nous responsabiliser et nous informer sur ce qui se passe réellement : l’homophobie, le trafic humain, les parents dangereux et surtout un système judiciaire pas toujours efficace. Je vous recommande vivement ce troisième tome si vous aimez le suspense, les enquêtes, les cow-boys, les secondes chances et l’amour !

Ma note : 4,75/5

“— Oh Lane, a-t-elle répondu d’une voix tremblante. Je n’ai pas besoin que tu rentres à la maison.

(…)

— Mais je veux que tu rentres avec moi. Je n’ai jamais rien désiré avec autant de force.”

Où le trouver :

4 réflexions sur “Chronique n°492 : Wild Men, saison 3, Jay Crownover.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s