Chronique n°822 : Toy Boys Don’t Cry, Laëtitia De Zelles.

Sortie : 1 octobre 2020
Auto Edition
Prix papier : 6.50

Résumé,

Et si certains personnages secondaires de la saga Toy Boys (paru chez City Éditions ; collection Eden) contaient des moments importants de leur histoire?
Du jeune adulte qui tombe amoureux, à la mère de famille qui refait sa vie, en passant par le séducteur arrogant, Toy Boys don’t cry est un recueil de cinq nouvelles (Et un bonus) qui parle de l’amour sous toutes ses formes : le sentiment amoureux, l’amour des siens, l’acte charnel et bien plus encore.
Eléa – l’héroïne et narratrice de Toy Boys – étant le point commun à tous ces personnages, elle apparaît en pointillés au fil des pages et de manière originale en introduction de chaque nouvelle. Toy Boys don’t cry peut être perçu comme un préquel de la saga Toy Boys. Aussi, il est conseillé d’avoir lu le tome 1 avant de s’y plonger. Cependant, rien n’empêche de commencer la saga par ce tome compagnon qui pourra faire office de mise-en-bouche.

Ce qu’en pense Julie,

Je remercie tout d’abord l’auteure pour son envie. J’ai eu l’occasion de livre Toy Boys (tome 1) qu’elle m’avait aussi proposé et que j’ai énormément aimé. Evidemment, je n’aurai pas pu refuser son recueil de nouvelles Toy Boys Don’t Cry tellement j’ai envie de retrouver certains personnages secondaires et de pouvoir partager quelques moments avec eux.

Nous retrouvons ici plusieurs petites nouvelles ainsi qu‘un bonus plus qu’appréciable à la fin. Tout au long du recueil, nous retrouvons des articles du blog d’Elea pour introduire les nouvelles. J’ai trouvé ça très intéressant et vraiment original, c’est une très bonne façon de commencer un écrit. Dans les histoires, nous retrouvons de nombreuses références, voyageons dans de belles villes (comme Pau, oui j’aime cette ville tout particulièrement) et suivons des personnages très attachants.

Quel plaisir de retrouver l’écriture de Laëtitia De Zelles ! C’est fluide, facile à lire mais aussi et surtout addictif et captivant. Une lecture vraiment agréable que j’ai adoré découvrir. Ces nouvelles sont vraiment bien construites et l’auteure à su nous montrer ses différents talents d’écriture ici. Je ne saurai vous dire si j’ai vraiment eu des préférences car j’ai apprécié chaque nouvelle. C’est vrai que la 2ème et la 5ème m’ont vraiment plu mais les autres sont tout aussi plaisante à lire. Honnêtement, j’ai encore plus hâte de lire le tome 2 de Toy Boys maintenant. (Et j’ai même envie de relire le tome 1 après cette lecture, c’est malin haha).

Un recueil à lire pour passer un bon moment, agréable, qui donne du baume au coeur. J’ai vraiment adoré et à chaque fin de nouvelles, j’avais juste hâte de lire la prochaine. Je vous conseille tout de même de lire Toy Boys, tome 1 (avant ou après) car vous ne serez pas déçu !

Citation,

« Mon père semble vouloir me construire à son image. Alors, si je dois être un pourri pour être tranquille, je serai un pourri. Mieux encore, je serai un connard. »

5/5

Où le trouver :

Lien Amazon

3 réflexions sur “Chronique n°822 : Toy Boys Don’t Cry, Laëtitia De Zelles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s