Chronique : Quelque part le bonheur t’attend, Alice Nevoso.

Prix ebook : 0,99 €
+ abonnement kindle.

Résumé,

Morgane a 16 ans, une acné sévère, et un manque abyssal de confiance en elle. Depuis la mort de son père, quelque chose s’est brisé en elle, et elle comble cette faille par sa passion pour les mangas et la culture japonaise. Sa mère, persuadée qu’elle couve une phobie sociale, l’inscrit à toutes sortes de thérapies loufoques, tandis que son frère la rabaisse dès qu’il le peut. 
Par un soir pluvieux de novembre, Morgane trouve un flacon de parfum au grenier. Alors qu’elle l’ouvre, une odeur de jasmin se répand dans la pièce, et une drôle de petite bonne femme apparaît, avec des yeux très bleus et des sourcils arqués. Josette prétend être son arrière-grand-mère, et avec son caractère bien trempé et son comportement extravagant, elle va bouleverser la vie de Morgane…
Ce roman parle d’acné et de jus de poireau, de la difficulté à trouver sa place dans ce bas-monde, de transmission, de pâté en croute et évidemment d’amour !

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Morgane, une jeune fille de 16 ans qui ne se sent pas bien dans sa peau. Elle est réservée, timide, avec un vrai manque de confiance en elle. Elle a peu d’amis autour d’elle et en plus elle doit subir la mauvaise humeur, les taquineries et les remarques d’autres élèves. Autant dire que la vie de Morgane est assez difficile et qu’elle ne se sent pas dans le meilleur de sa forme… Heureusement, elle a un vrai amour dans la vie : les mangas (et le Japon) ce qui lui permet de sortir un peu de son quotidien si morose.

Morgane m’a tristement rappelé moi à une certaine époque. Ce n’était pas au même âge ni dans les mêmes conditions mais malgré tout, elle m’a touché par son histoire. C’est un personnage avec un vrai message comme celui de Josette. Ce second personnage va nous montrer qu’il faut toujours y croire et que peu importe ce qu’il se passe, il est toujours possible d’atteindre le bonheur, de croire en soi et d’avoir ce que l’on veut. Josette est le genre de personne qui peut être un poil pénible par moment mais en même temps tellement attachante et adorable ! On aimerait tous avoir une Josette dans notre vie haha ! Josette va donc finalement aider Morgane, elle va lui montrer le bon chemin à suivre et l’amener à se reprendre en main et à s’accepter. Elle va tout simplement la faire évoluer pour devenir la personne qu’elle veut être.

Ce livre délivre un très beau message et une belle morale et c’est pourquoi je ne peux que le recommander. C’est un très bon livre, bien écrit, bien construit, facile à découvrir et surtout dynamique et passionnant. J’avais déjà été conquise par « un jour tu déploieras tes ailes » et ce second livre m’a tout autant plu. Il a tout ce qu’il faut pour être réussi, de la fraîcheur, du dynamisme, et une petite dose de folie : ce qui est très appréciable.

C’est une histoire avec beaucoup de douceur, d’émotions, de sentiments, d’amour, de fantastique et de magie mais aussi d’humour. Vraiment, je ne peux que vous conseiller cette autrice qui a un vrai talent et qui nous offre à tous les coups de superbes histoires. Le thème de l’adolescence est très bien traité ici avec simplicité et justesse, comme sait si bien le faire Alice Nevoso.

Un feel-good vraiment sympa, à lire pour se détendre !

Citation,

—  Morgane, comme le dit le dicton, tout ce qui brille n’est pas or. Et oui, Camélia aura vraiment des varices vulvaires. 

Suspicieuse, je la regarde avant d’éclater de rire devant son air sérieux. Au fait, qu’est-ce que c’est vraiment, des varices vulvaires ?

4,25/5

Où le trouver :
Lien Amazon

4 réflexions sur “Chronique : Quelque part le bonheur t’attend, Alice Nevoso.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s