Chronique : Une étincelle au fond de toi…, Alice Nevoso.

Sortie : 21/08/2022
Prix ebook : 0,99 €

Résumé,

Eva, le jour de ses 40 ans, quitte son mari, son job, sa ville et prend un TocTocbus en direction de Paris. Déboussolée, elle cherche un travail et un nouveau sens à sa vie, et fait la connaissance de Fiona, coiffeuse bien dans ses baskets et légèrement excentrique – qui pense à ouvrir un bar à chats et est en couple avec un acteur bouddhiste. Margot, 15 ans, se sent un peu décalée et différente… Elle s’entend mal avec sa mère, et à la maison, ça fait des étincelles. Dans la vie, elle aime : jouer de la guitare, les lasagnes à la béchamel et composer des chansons. Un jour, elle s’inscrit sur un forum de passionnés de guitare et fait la connaissance de Ben, un jeune guitariste qui vit à 800 km de chez elle…
Les vies de ces trois femmes vont s’entremêler. Ensemble, elles vont surmonter les galères du quotidien et répondre aux grandes questions de la vie… Ce roman parle de solidarité entre femmes, d’indépendance psychique et financière, de débouchage d’évier, d’amitié, d’amour à distance et de cerveaux neuro-atypiques !

Ce qu’en pense Julie,

J’ai découvert l’autrice avec son très bon livre « Un jour tu déploieras tes ailes », puis je l’ai lu à nouveau avec « Quelque part le bonheur t’attend » donc lorsqu’elle m’a proposé son nouveau livre, j’ai accepté avec joie et curiosité.

Nous découvrons dans ce livre le personnage de Eva mais aussi de Chantal, Margot, Fiona ou encore Elena. Alors qu’Eva va avoir un malencontreux accident, son mari va être d’avantage préoccupé par le côté matériel de l’accident que par la santé ou le moral de sa femme… cela en est trop pour Eva et elle va quitter son mari et sa vie dans laquelle elle ne se sent plus à sa place. Elle a besoin d’autre chose, de plus, de respirer à nouveau, de se retrouver elle-même… On découvre alors une femme pleine de vie, courageuse et surtout prête à avancer et à reprendre sa vie en main. Margot, quand à elle, est une jeune adolescente plutôt déterminée qui se recherche encore et qui a besoin de grandir. Elle ne s’entend plus avec sa mère et elles sont malheureusement perpétuellement en désaccord. J’ai vraiment beaucoup aimé ce personnage, elle a su me toucher au fil des pages, j’ai apprécié sa manière d’être et surtout d’évoluer. On y découvre également par petite touche Chantal est je dois bien avouer que c’est mon petit coup de coeur du livre.

Je reconnais que j’ai eu un peu de mal à m’attacher à Eva, bien qu’elle m’est parue sympathique et intéressante à suivre. Disons qu’il n’y a pas eu ce petit quelque chose entre ce personnage et moi. Aussi, bien que j’ai apprécié l’épilogue, j’ai trouvé que les dernières pages allaient un poil trop vite. Ça ne m’a pas énormément dérangé mais c’est un point dont je souhaitais faire part rapidement.

Par contre, le gros point positif de ce livre reste le fait d’avoir des personnages féminins forts, qui cherchent à évoluer et à grandir toujours plus, qui sont indépendants et par définition auxquels on peut s’identifier en les découvrant. Aussi, l’autrice aborde plusieurs sujets et thèmes dans son livre, certains plus légers et d’autres bien plus touchants pour nous apporter une petite dose d’émotions. Tous les personnages ont leur importance, elles amènent tous un petit truc à l’histoire et surtout elles nous montrent qu’ensemble on peut aussi être plus fort et que la solidarité existe vraiment. Tout ne sera pas facile ou simple pour nos personnages, mais au fil des expériences qu’elles vont faire, en avançant, en réfléchissant, elles vont tout simplement prendre des nouveaux chemins : ceux qui leurs conviennent vraiment.

C’est un roman frais, doux, avec des touches d’humour et du dynamisme. L’autrice nous offre ici une jolie histoire qui donne le sourire. Au fil de la lecture je me suis sentie inspirée par ce roman magnifiquement mené et les petites morales que l’on peut retrouver tout au long.

Citations,

« — Tu imagines, Eva ? En quinze jours, une abeille accomplit l’intégralité de sa destinée : elle naît, elle apprend à vivre et à travailler, et elle meurt. C’est énorme ! 
Je hoche la tête, songeuse, tandis qu’elle ajoute que je suis en pleine métamorphose, en pleine mue, comme les papillons. Ou comme les serpents.  Elle dit que bien souvent, on se perd, mais que dans cette confusion, on finit par se retrouver. Et que c’est important de savoir se perdre pour mieux se transformer. »

« — Je n’y crois pas une seule seconde !
—  A quoi ?
— A ta culpabilité. C’est moche. Mais je n’y crois pas.
Ce n’est pas toi qui as écrit ces foutus commentaires, j’en suis sûre. En attendant, si tu veux, je peux te prêter Théo…
— Qui est Théo ? Ton lapin ? 
— Non, un humain de 15 ans. Il est très distrayant.
Il pourra te parler de langage python, de caractères chinois, ou de nouilles sautées. « 

3,75/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Une réflexion sur “Chronique : Une étincelle au fond de toi…, Alice Nevoso.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s