Chronique : PRÉLUDE DU RAGNARÖK, Quatrième tome : Scalde, Federico Saggio.

Editions Cavaliers Seuls
Sortie :

Résumé :

Le malheur s’est abattu une fois de plus sur la lignée des Völsung…

Rien n’empêche plus désormais les Hunningar de déferler pour se masser le long du Rhein.
Et Vormes ne peut plus que tomber.

Le Scalde s’est préparé à cet instant. Il a fourbi sa hache, aiguisé son épée… Sans oublier sa langue, qui reste son arme la plus acérée.
Parfois, s’engager sur le sentier de la guerre est le seul moyen de protéger ceux dont on a la responsabilité…
Mais avant, partir en exil, protéger l’enfant de Brunehilde… Et lui enseigner l’art du combat, mais aussi le savoir du Livre Noir.
Car le Dernier Hiver est là – les Dieux l’ont provoqué, les Hommes l’ont amené.
L’heure du Ragnarök a sonné.

Avant de voir la lumière, qui sait jusqu’à quelles profondeurs il devra s’enfoncer ?

L’avis de Emy :

Ce quatrième et dernier tome est un coup de cœur ! Il en va de même pour toute cette saga !

Ce dernier tome est la suite du second Royaumes des Brumes. L’heure du Ragnarök a sonné. Nous suivons Bragi, le Scalde, ainsi que Aslaug, la fille de Brunehilde et Sigurd.

J’ai littéralement adoré le personnage de Bragi. C’est quelqu’un de bon, au grand cœur, qui est fort, déterminé et qui suit ses convictions. C’était très plaisant de voir comment lui et Aslaug évoluaient tout au long du récit. Bragi prend soin d’elle comme de son propre enfant. Entre eux, on voit ce lien et cette relation père-fille. Bragi doit apprendre à Aslaug l’art du combat et le savoir du Livre Noir, mais Bragi apprend aussi en élevant Aslaug.

Aslaug est un personnage aussi très attachant. Bragi lui offre un foyer. Elle a une destinée à accomplir. Elle va grandir au fil des récits que lui raconte Bragi, des récits du passé, des sacrifices, de ses parents. Aslaug va s’affirmer peu à peu, ne pas succomber à la pression que peut lui apporter d’appartenir à une telle lignée.

Nous voyageons entre le présent et le passé. C’est bien rythmé comme pour les tomes précédents et équilibré, passant de l’action à des scènes plus calmes. J’ai aimé découvrir le passé de Bragi tout comme la manière dont ils racontent à Aslaug tous ces souvenirs qui sont essentiels à son développement. Parlons aussi d’un autre personnage, Bubri qui est attachant et génial aussi j’ai envie de dire. C’est un personnage proche de Aslaug, présent et qui se démarque.

On ressent une fois de plus bien l’ambiance remplie de suspense, de danger, de cruauté aussi avec les Dieux, d’amour comme le lien entre Bragi et sa fille d’adoption Aslaug. Ce quatrième tome est prenant, sans cesser d’être surprenant pour nous offrir un final tout à fait saisissant !

La plume de Federico Saggio est une très belle plume. Non seulement, il nous immerge dans son univers avec des descriptions superbes, des scènes surprenantes, des combats si réalistes qu’on pourrait s’y croire, mais il y a aussi tout l’aspect riche en détails de la mythologie scandinave qui apporte une grande profondeur ! J’ai aimé découvrir au fil de ces quatre tome cette mythologie, ces mythes et légendes ! 

Je l’avoue, je suis triste de quitter ces personnages incroyables et attachants, cet univers magnifique et passionnant où j’aurai appris plus d’une chose. Sachez que vous devez absolument lire cette saga et si vous hésitez alors n’hésitez plus tout simplement !! C’est une magnifique saga à lire pour la richesse d’informations qu’elle contient, pour les personnages formidables qui y sont présents, pour la plume de l’auteur qui est très agréable et belle à lire !

Je remercie infiniment les éditions Cavaliers Seuls ainsi que l’auteur pour leur confiance et ce service presse mais surtout pour m’avoir permis de découvrir cette superbe saga !

Citation :

« J’ai perdu la notion du temps qui passe – mais je suis à peu près certain que son corps comme son esprit se développent anormalement vite. Sa tête touche désormais mon épaule, et elle maîtrise un grand nombre de Runes, à présent… malgré le fait qu’elle n’ait pas plus d’une douzaine d’années.

Devrai-je m’en étonner ? Le sang de Sigurd coule dans ses veines, et c’est la plus nombre des Valkyries qui l’a engendrée… mais chaque jour qui passe, je suis davantage fasciné par sa sagacité, sa maturité, par la finesse de ses traits, par l’adresse avec laquelle elle absorbe mes leçons, maîtrise tout ce que je m’applique à lui enseigner.

Et je ne pourrais être plus fier de la petite personne en laquelle elle est en train de se muer. »

5/5

Où le trouver :

Amazon

Federico Saggio

Editions Cavaliers Seuls.

CHRONIQUE : PRÉLUDE DU RAGNARÖK, PREMIER TOME : SIGURD, FEDERICO SAGGIO.

CHRONIQUE : PRÉLUDE DU RAGNARÖK, SECOND TOME : LE ROYAUME DES BRUMES, FEDERICO SAGGIO.

CHRONIQUE : PRÉLUDE DU RAGNARÖK, TROISIÈME TOME : VALKYRIE, FEDERICO SAGGIO.

Une réflexion sur “Chronique : PRÉLUDE DU RAGNARÖK, Quatrième tome : Scalde, Federico Saggio.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s