Chronique n°670 : Miss Catastrophe : Conseil n°1 : Comment tomber amoureuse sans se faire mal ?, Anna-Victoria Val.

Les demoiselles des mots
438 pages
Date de sortie : 28 février 2020

Résumé :

« Comment tomber amoureuse sans se faire mal ? »

Maine est une adolescente de seize ans, optimiste malgré sa tendance à attirer les catastrophes. Petite sœur d’une influenceuse d’Instagram, elle alimente en cachette une chaîne Youtube où elle partage ses petites galères du quotidien et sa passion pour la pâtisserie.

Mais une rencontre va tout chambouler dans sa vie déjà bien remplie : elle découvre un prodige de la gymnastique lors d’un gala où son père est embauché comme traiteur.

Katsuo, le beau métis japonais, est un garçon terriblement secret et distant. Il n’en faut pas plus à Maine pour vouloir relever le défi : tout découvrir de ce garçon qui la fait craquer avec son attitude de prince déchu.

Maine va-t-elle réussir à tomber amoureuse sans se faire mal ?

Ce qu’en pense Emy :

Cette lecture est comme une pâtisserie sérieusement ! C’est plein de douceur, de tendresse, c’est juste joliment bien.

J’ai adoré me plonger dans cette lecture. J’ai eu un coup de cœur pour les personnages. Ils sont tous attachants. Maine m’a touchée, je me suis beaucoup attachée à elle. Son personnage m’a donné le sourire de nombreuses fois et sa maladresse aussi. Je me suis parfois retrouvée en elle. Katsuo est mystérieux, il a aussi pas mal de secrets. Il m’a intrigué. Une histoire qui évoque les premiers pas amoureux et les premiers amours.

J’ai lu l’histoire vraiment très vite, une fois commencée, c’est vraiment prenant et addictif qu’on ne veut pas s’arrêter. C’est une jolie romance qui est passionnante et passionnée.

L’écriture est fluide, dynamique et très agréable à lire. J’étais contente de retrouver la plume de Anna-Victoria Val. Merci à l’auteure de nous offrir une nouvelle histoire prometteuse légère et addictive. Une lecture au top.

C’est tout à fait le genre d’histoire qui fait sourire, qui nous touche et qui fait que l’on se sent bien. Je ne peux que vous recommander cette histoire, c’est aussi doux que du coton. J’aime ça ! Si vous chercher une lecture douce et passionnée allez-y.

« Sous mes cils, je le regarde partir. J’aurais voulu que ce moment dure pour toujours. J’aurais voulu que son père ne soit pas là. Que cet instant nous appartiennent pleinement. Il rentre rapidement dans le gymnase sans un regard pour l’amas de cadeaux et de cartes. Il n’a pas vu mes chocolats… La déception est mordante. »

4,5/5

Mes autres chroniques de l’auteure :

Protocole & chocolat chaud.

Bella Muerte.

Lien Amazon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s