Parlons auteur(e) : Jennifer L. Armentrout.

Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau rendez-vous livresque que vous pourrez retrouver sur notre blog LE VENDREDI ! Nous allons vous parler d’auteur(e) que nous lisons, que nous aimons et dont nous avons juste envie de vous présenter.

La semaine dernière Julie vous parlait de Jay Crownover. Nous vous avons déjà présenté Colleen HooverVictor Dixen et Thania Odyne pour les précédentes fois. Emy a décidé de vous parler aujourd’hui de… : Jennifer L. Armentrout. N’hésitez pas à nous dire si vous lisez cette auteure, si vous avez aimé ses livres ou non, votre livre favoris, ceux dans votre PAL…


Tout a commencé avec sa série Frigid. J’ai tout de suite été charmée par le style de Jennifer L. Armentrout. Ce n’était pas tant la lecture qui m’avait le plus captivé mais vraiment son écriture, même si A huis-clos et A demi-mot ont été tous les deux de très jolies lectures.

J’ai découvert par la suite sa série Covenant. Une série dans un univers atypique, original qui m’a immédiatement transporté. J’ai trouvé que chaque tome était un peu plus addictif à chaque fois. Jennifer L. Armentrout nous emmenait dans un univers magique, bien construit entre mythologie et romance. Il y avait des rebondissements surprenants, des secrets, des émotions et de l’action. Le tout avec des personnages que j’ai aimé car ils étaient à la fois intéressants, authentiques et parfaitement imparfaits. Une série intense et passionnante !

Résumé Covenant, tome 1 : Sang-mêlé : 

Sur une île au large de la Caroline du Nord vivent les hematoï, des individus au sang pur et aux pouvoirs divins capables de maîtriser les quatre éléments. Ceux dont la lignée a connu un métissage sont contraints de choisir leur destin : intégrer le corps des Sentinelles du Covenant pour chasser les démons, leurs ennemis originels, ou être réduits à la servitude.

De retour depuis peu au Covenant pour des raisons qui lui appartiennent, Alexandria n’a pas le choix : fille d’une hématoï et d’un simple mortel, elle se doit de réussir l’examen lui permettant de devenir Sentinelle. L’institution applique une discipline de fer, et les relations entre les sang-pur et les sang-mêlé sont formellement interdites, sous peine d’exclusion, ou pire. Une règle qui pourrait être simple si Aiden, un sang-pur aux yeux couleur d’orage qu’Alex convoite depuis toujours, n’avait pas été désigné comme son entraîneur personnel…

Ce que j’apprécie énormément avec Jennifer L. Armentrout c’est que quelque soit le genre de roman qu’elle publie, elle sait nous faire voyager et nous transporter. Après un série mythologique et fantastique, j’ai une fois de plus adoré son livre L’éternité, c’est compliqué. Une romance que je qualifie de sans prises de tête. C’était une histoire à la fois, sincère et prenante. Les personnages nous bouleverse et on s’attache vite à eux. Ils sont vrais et très touchants. Un livre qui a tous les ingrédients pour passer un bon moment. Sans oublier que le livre possède une certaine profondeur aussi, ce qui le rend addictif ! Je n’avais donc pas été déçue.

Bien que je n’ai pas eu de coup de cœur pour Si demain n’existe pas, ça été une bonne lecture. Comme je l’avais écrit dans ma chronique « S’il y a une chose à retenir de cette histoire c’est que quelques soit les obstacles auxquels on peut être confronter on peut avancer et se relever avec l’aide des personnes qui nous entourent. ». Ce livre exprime plusieurs sujets et Jennifer L. Armentrout les exploite de façon juste et précise. Le récit nous transmet de nombreuses émotions et comment ne pas s’attacher à Lena ? Du moins, pour moi, ça a été impossible. Lena est un personnage qui m’a touché et qui va affronter des obstacles, mais elle va rester forte et avancer quand même.

Jennifer L. Armentrout fait partie de mes auteurs préférés depuis maintenant pas mal de temps. C’est vraiment une auteure que j’admire pour ses écrits, ce qu’elle transmet, les univers qu’elle a construit. On est immergé et transporté sans soucis. Elle a aussi la simplicité de sauter d’un genre à un autre sans problème. Il y a une intensité au niveau des émotions qui, du moins pour moi, me touche sans cesse et fait vibrer mon cœur.

Quand j’ai commencé sa série Dark Elements, je me suis dit « oh je sens que je vais adoré à nouveau ». Dès les premières pages, Jennifer L. Armentrout expose un nouvel univers. Bien que le fait du triangle amoureux me faisait un peu peur, car je me lasse d’habitude, ici c’est passé et je pense que c’est dû aux personnages. Roth est celui que j’ai préféré. Un personnage à la fois sarcastique, drôle, agaçant, mais attachant qui capte notre attention. Je l’ai ADORÉ. 

L’intrigue nous tient en haleine et c’est plaisant. L’univers quant à lui est mystérieux et captivant alors c’était top. En soit, le premier tome commençait bien. Et puis… le second… pour être honnête, le second a été une petite déception. Ma première déception pour Jennifer. L. Armentrout. (Il faut bien à un moment que ça coince quelque part, on ne peut pas toujours tout aimer même si on adore l’auteure). Il y a trop de clichés concernant la romance et le triangle amoureux. Par exemple, dans le premier tome, j’avais aimé le personnage de Layla mais dans le second, elle m’a agacée. Je n’en dirais pas plus pour ce second tome. Je dois d’ailleurs lire le troisième tome dans quelques jours.

Résumé Dark Elements, tome 1 : Baiser brûlant :

UN SEUL BAISER POURRAIT BIEN ÊTRE LE DERNIER.

Layla, 17 ans, aimerait juste être une fille normale. Mais d’un baiser, elle est capable de tuer tout ce qui possède une âme. À moitié démon et gargouille, Layle a des facultés que personne d’autres ne possède.

Élevée parmi les Wardens — une race de gargouilles chargée de traquer les démons et de protéger l’humanité — Layla tente de s’intégrer, mais cela signifie cacher à ceux qu’elle aime son côté sombre. Surtout à Zayne, le Warden terriblement séduisant et hors de sa portée pour qui elle a le béguin depuis toujours.

Puis elle rencontre Roth, un démon tatoué et sexy qui clame tout savoir de ses secrets. Layla sait qu’elle doit rester loin de lui, mais elle n’est pas sûre de le vouloir… surtout quand son problème de baiser n’en est plus un, car Roth n’a pas d’âme.

Mais lorsque Layla découvre qu’elle est la raison de la violente insurrection des démons, faire confiance à Roth pourrait bien ruiner ses chances avec Zayne… et la faire devenir une traître aux yeux de sa propre famille. Pire encore, cela pourrait être un aller simple pour la fin du monde.

Enfin, lorsque Origine est paru, je l’ai lu et… un coup de cœur ! De la romance avec du fantastique, le tout avec des personnages aussi plaisants qu’attachants mélangé avec une intrigue superbe. Le second tome m’attend lui aussi.

Résumé Origine, tome 1 : étoile noire :

Quatre ans se sont écoulés depuis l’invasion extraterrestre. À l’âge de 17 ans, Evie Dasher n’en a que peu de souvenirs. Lorsqu’elle décide de se rendre en cachette dans une boîte de nuit connue pour être l’un des rares lieux où il est encore possible de côtoyer les Luxens survivants, la soirée ne se déroule pas tout à fait comme prévu. Quand les choses tournent mal, elle fait la connaissance de Luc, un jeune homme beaucoup trop beau pour être humain. De plus en plus attirée par celui qu’elle prend pour un Luxen, Evie découvre un monde insoupçonné qui remet en question tout ce qu’elle pensait savoir. Un monde composé d’êtres aussi lumineux que ténébreux…

Il y a une série qui se trouve toujours dans ma PAL. Il s’agit de sa série Lux. J’ai vu tellement de personne dire qu’elle était juste incroyable et géniale que ça me donne très envie de la lire. Faute de temps, je n’ai toujours pas pu la commencer à mon grand reget mais je compte bien y remédier un jour. N’oublions pas non plus sa série Wait For You qui est elle aussi dans ma PAL.


Quelques citations :

Covenant, tome 3 : éveil : 

« J’étais morte. Non. Non. Non. Je ne pouvais pas être morte. Je ne m’étais pas brossé les dents ! »

A huis-clos :

« J’étais amoureuse de mon meilleur ami. Ça aurait pu être pire. J’aurais pu en pincer pour un strip-teaseur ou même un drogué. Kyler Quinn n’était ni l’un ni l’autre. Même s’il pouvait facilement passer pour un Chippendale avec son physique à baver et sa tignasse de cheveux bruns, et qu’il me rendait plus accro qu’une junkie en manque. »

Origine, tome 1 : étoile noire :

« — Quoi ? Tu espérais que j’allais te mentir ? (Il se leva.) J’en ai assez de mentir. Tu veux la vérité ? Eh bien, je vais te la donner. Je n’ai jamais cessé de penser à toi. Je ne t’ai jamais oubliée. Je n’ai jamais arrêté de veiller sur toi. Toi, tu m’as oublié, et ce n’est pas grave, parce que tu n’avais pas le choix, mais…

— Arrête ! criai-je. Je sais qui je suis. Je m’appelle Evie. Je me suis toujours appelée comme ça. »

L’éternité, c’est compliqué :

« L’éternité, ce n’étaient pas la douleur et le chagrin. L’éternité n’était pas un problème. L’éternité, c’étaient les battements de mon cœur et l’espoir que portait en lui le jour suivant. »

Dark elements, tome 1 : toucher glaçant : 

« — Je ne l’ai pas fait exprès, Layla. Après tout ce qui s’est passé hier soir avec cet humain possédé, nous sommes tous restés très tard dehors. C’est juste… arrivé.

J’eus l’étrange impression qu’un gouffre s’ouvrait dans ma poitrine.

— Depuis toutes ces années qu’on se connaît, c’est la première fois que tu m’oublies. »

Si demain n’existe pas :

« C’était un cadeau très singulier, le type de cadeau qu’un garçon fait à un autre garçon … et en quelques sortes, cela avait scellé la dynamique de notre relation. J’étais amoureuse de lui à en crever, et lui, il me traitait comme une pote. Cela ne changerait jamais. »


Est-ce que vous lisez Jennifer L. Armentrout ? Quelle est votre lecture favorite ?


Pour suivre Jennifer L. Armentrout :

Sur Twitter : Jennifer L. Armentrout.

Sur Instagram : Jennifer L. Armentrout.

Sur Facebook : Jennifer L. Armentrout.

Et pour acheter ses livres, rendez-vous sur Fnac, Amazon, Kobo…

14 réflexions sur “Parlons auteur(e) : Jennifer L. Armentrout.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s